drapeau nouvelle zélande pvt organisation par valise volante par nasei

PVT Nouvelle-Zélande : – 3mois

Ca y est ! C’est la dernière ligne droite avant notre départ en Nouvelle-Zélande. C’est une sorte de consécration pour Alex et moi après avoir passé 2 ans à économiser et organiser ce PVT (visa vacances travail). Bon, la ligne d’arrivée est encore loin, nous sommes en fait à – 3 mois tout pile aujourd’hui. C’est un genre de décompte au final !

Sur certains forums et blogs, les pvtistes pensent que 3 mois avant c’est le moment parfait pour toutes les démarches importantes. Personnellement je suis du genre over-organisée, et j’ai déjà terminé la majeure partie des démarches.

 

– Notre Pvt –

chaussures rando islande valise volante par nasei

 

Je ne voyage pas seule mais accompagnée de mon copain. En fait, c’est lui qui m’a proposé de partir. Lorsque je l’ai rencontré, j’envisageai un PVT en Nouvelle-Zélande seule. Puis notre couple s’épanouissant sur le long terme, j’avais un peu mis l’idée de côté. C’est lorsque nous nous sommes installés ensemble qu’il m’a proposé de partir ensemble. J’ai initié l’idée, il l’a concrétisée !

– Mon objectif –

6 mois de travail dans le domaine du Tourisme. Parce que oui, j’aime mon métier et peu importe où dans le monde !
6 mois de Roadtrip en van aménagé, à traverser l’ile du Nord et l’île du Sud.

– l’Organisation –

Un billets aller, pas de retour : nous passerons par l’Asie avant de rentrer. Et ce passage durera aussi longtemps que notre budget nous le permettra ! Nous ne savons même pas encore précisément quel pays nous ferons, ça se décidera au dernier moment !
Des économies : assez de moyens financiers de côté pour se payer un van dès notre arrivée (même si on y dort pas au début, ça nous fera un moyen de transport).

 

A 3 mois du départ, vous en êtes où dans votre organisation ?

Notre logique, c’était d’étaler les démarches sur plusieurs mois avant le départ pour éviter les grosses dépenses en une seule fois. Il faut bien voir que nous ne roulons pas sur l’or, et que faire un maximum d’économies est loin d’être négligeable !


DEMANDE DE VISA :
nous avons fait notre demande en Avril, soit presque 6 mois avant le départ. Le visa est à environ 200€. Le PVT nous a été délivré après une semaine d’attente. Une semaine d’impatience où dès le lendemain de ma demande je guettai chaque matin au réveil ma boite mail espérant voir « Immigration New Zealand » arriver !

 


/!\ Quelques difficultés cependant pour Alex : lui n’a pas eu son Visa immédiatement, pour raison médicale. Je m’explique : il a vécu en Afrique du Sud il y a moins de 5 ans, et c’est un pays à risque pour certaines maladies. Alex a donc été obligé de passer un examen médical dans un centre autorisé par l’immigration Néo-Zélandaise pour garantir de sa bonne santé. Il n’existe que 4 centres en France, la chance est que le plus proche pour lui n’était qu’à 1h de route de chez nous. Faites donc bien attention à vérifier à l’avance si vous devez vous aussi passer ce contrôle médical.


 

LES BILLETS D’AVION : il y a deux possibilités pour payer mois cher : s’y prendre très tôt, ou s’y prendre très tard. Pour ma part je m’y suis prise très tôt. Nous avons commandé nos billets fin Mai : 600€ en aller simple. Pas de billet retour car nous passerons par l’Asie.

A savoir : et très important de mon point de vue. De nombreuses compagnies aériennes proposent des billets spécial PVT. Ce sont des billets généralement moins chers, avec des options telles que le stop-over (un arrêt de quelques jours sur votre lieu d’escale pour visiter) et un poids de bagages plus important (pouvant aller jusqu’à 30kg).

Sachez qu’il est plus intéressant d’acheter ces billets en passant par une agence de voyage spécialisée que de l’acheter directement sur le site internet de la compagnie aérienne ou sur un comparateur de vols en ligne.Les agences ont des tarifs spéciaux grâce aux alotements de place avec les compagnies aériennes.

Je vous donne l’exemple de ma propre situation :
– avec un comparateur de vols : 800€ le billet Aller simple avec 12h d’escale en chine, avec une compagnie chinoise plutôt critiquée.
– en agence de voyage spécialisée PVT : 600€ le billet Aller simple avec 3h30 d’escale et transport par Emirates -l’une des compagnies les plus sûres du monde. Le choix est vite fait !

Ne pensez pas que les agences de voyage spécialisées coûtent plus cher, c’est l’inverse. Et en plus d’un billet d’avion moins cher, vous avez une assistance réelle qui est quasi-inexistante avec les achats directs sur comparateurs de vol.

Je suis donc passée par l’Agence « Nouvelle-Zélande autrement » qui propose des offres spéciales PVT. Après avoir contacté pas moins de 5 agences différentes, leur proposition était de loin la plus intéressante.

nouvelle zélande autrement logo

L’ASSURANCE : J’avais depuis 6 mois, comparé nombre d’assurances pour être certaine de choisir la bonne tout en étant la plus économique possible. Mon choix s’est finalement porté sur Chapka Assurance CAP Working Holiday. J’ai lu de bonnes critiques sur internet, contrairement à Globe par exemple qui est décriée pour sa lenteur administrative. Beaucoup de PVTistes recommandent Chapka, après il faudra voir sur place si elle vaut vraiment le coup. C’est l’une des assurances les moins chères : 406€ pour 12 mois. Nous venons tout juste d’y souscrire par internet, les démarches sont très rapides et simples.

chapka-assurance

 

Qu’en est-il de ta vie en France ?

Je lâche mon appartement, mon job et mon accès internet (super important !) pour partir. Le plus pénible ce n’est pas de tout laisser derrière soi, ce sont les démarches administratives qui y sont liées.
Ce que j’ai déjà fait :


Quitter son appartement : penser à envoyer un préavis de départ 3 mois avant. On a de la chance, notre proprio est le meilleur proprio du monde. Lorsqu’on lui a annoncé que nous partions pour la Nouvelle-Zélande, il nous a encouragés et était hyper heureux pour nous.
Trouver une personne pour garder son animal de compagnie : c’était très compliqué parce que je n’ai pas un chien ou un chat mais une conure (petit perroquet). C’est le genre d’animal que tes amis ne veulent pas prendre en charge parce qu’ils ne savent pas comment s’en occuper ! Heureusement on a fini par trouver une bonne âme pour s’occuper de notre Nao.

Ce qu’il me reste à faire :


Quitter son travail : Pour moi pas de soucis, je suis et j’ai toujours été saisonnière dans le tourisme. Un métier idéal pour bouger et qui ne nécessite pas forcément de prévoir une démission. J’attends simplement la fin de mon CDD en Septembre. Pour Alex, en CDI, il négocie un départ à l’amiable. C’est compliqué de faire accepter une rupture conventionnelle, mais loin d’être impossible quand la raison de ton départ c’est pour partir vivre à l’étranger.

Résilier sa mutuelle et ses assurances : La mutuelle et l’assurance fonctionnent sur le même principe. Si vous justifiez que vous partez vivre à l’étranger, c’est considéré comme cas de force majeure. L’engagement de 12 mois n’est donc pas tenable, et vous pouvez résilier sans préavis (ou 1 mois de préavis selon les organismes).

Résilier son accès internet et son abonnement de téléphone portable : pour internet, on envoie simplement un courrier en recommandé, et un petit coup de fil pour s’assurer de la résiliation est bien prise en compte. Pour mon abonnement de téléphone portable (que je ne vais clairement pas payer alors que je ne serai plus en France) j’ai une autre technique. Puisque je veux garder mon numéro de téléphone portable, je n’aurais qu’à résilier mon abonnement actuel (sans engagements, ça c’est cool), pour passer à une carte mobile. Et comme ça, je garde mon numéro de téléphone, sans avoir à payer un abonnement mensuel !

Y a t’il d’autres dépenses à prévoir ?

L’équipement de voyage, type sacs de rangement, matériel de sécurité, valise/backpack… Puisque nous sommes randonneurs, et que c’est aussi BEAUCOUP pour les paysages que nous partons en Nouvelle-Zélande, il est bon de prévoir un équipement de rando : chaussures, pantalon, manteau, veste…
Mais en ce qui concerne le contenu de ma valise, je ferai un article dessus avant le grand départ !

– Pour conclure, à 3 mois du départ en PVT –

  • Par personne : 200€ de Visa + 600€ de billet d’avion + 400€ d’assurance = 1 200€ dépensés
  • Envoyer son préavis de départ pour son appartement/Logement
  • Commencer à s’équiper pour le voyage : 150€ – sac à dos, matos de rando et pochette de voyage.
  • Rassurer les parents et la famille qui vous voient déjà partis (alors que non hein, j’ai encore 3 mois à vivre en France !)
  • Chaque jour des pensées sur notre future vie : le quotidien, les paysages, le roadtrip, je suis impatiente ! 😀

 

 

Pour suivre nos futures aventures en Nouvelle-Zélande, voir nos photos et lire nos premières impressions, retrouvez nous sur Facebook, Twitter et Instagram 🙂

5 réflexions sur “PVT Nouvelle-Zélande : – 3mois

  1. Marie-Hélène dit :

    Bonjour Nasei ! Je suis tombée sur ta page grâce à ton annonce sur le groupe facebook Futur WHV NZ. Je pars en solo dans 3 jours et suis hyper excitée!
    Y a quelques choses que tu écris et qui m’intéresse beaucoup: ton abonnement de téléphone portable. Tu dis que tu vas passer à une carte mobile. Tu pourrais détailler s’il te plait?
    Je suis dans le même cas que toi c’est-à-dire que je veux pouvoir récupérer mon numéro en revenant en France. Je suis chez sfr et mon abonnement se termine le 16/12/16. J’ai préparé une lettre de résiliation que mes parents enverront en recommandé. Je souhaitais donc mi décembre passer à l’abonnement free à 2€. Mais prendre une carte mobile serait peut être une meilleure solution. Qu’en penses-tu? Merci beaucoup par avance! 🙂

    • Nasei dit :

      Hello Marie Hélène 🙂 En fait c’est assez simple, tu achètes une carte en bureau de tabac ou autre revendeur, et cela te permet d’avoir du crédit pour téléphoner depuis ton portable en insérant une carte sim dans ton téléphone. Tu peux trouver quelques infos ici : https://telephonie.ooreka.fr/comprendre/carte_prepayee
      Pour ma part, j’envisage finalement le forfait Free à 2€. Qui fait 12€ à l’année, ça reste très abordable. Malgré tout tu as des cartes prépayées à partir de 5€ ! Les deux options sont valables, puisque tu pars tout bientôt peut-être que le système de carte rechargeable reste le moyen le plus simple 🙂 Bon voyage et amuse toi bien ! 😀

  2. Aude dit :

    Je viens de découvrir ton article, je pars dans 3 mois et demi donc tes conseils vont m’être très utiles 🙂 j’ai tellement hâte !!
    Tu dois etre sur le départ donc bon voyage !!!

    • Nasei dit :

      Merci! Oui là hyper impatiente, on est dans les derniers réglages.
      Heureuse que l’article ait pu te servir, c’est l’objectif. N’hésites pas à consulter l’article 1 mois avant également, les pvtistes semblent l’apprécier.

      Profite de ton PVT également!

      Nasei

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *