trouverunjobnouvellezelandevalisevolante

PVT NZ – Quelle méthode pour trouver un job ?

J’ai déjà abordé le sujet de trouver un travail pour un PVT en Nouvelle Zélande, dans la situation où j’avais du travail avant même d’arriver à destination. Les évènements ont voulu que je change de job, j’ai donc été en position de chercher un travail en Nouvelle-Zélande.


1 – Informations générales

  • Le salaire moyen est autour de $16 /heure
  • Le salaire minimum est de $13 /heure
  • Les métiers qualifiés sont en moyenne à $19 /heure
  • Le travail hebdomadaire est d’environ 40 heures en full time job. Même en ne gagnant qu’un salaire moyen, vous pouvez mettre suffisamment d’argent de côté pour financer vos petites excursions à travers le pays !
  • Le travail hebdomadaire varie de 20 à 30 heures en part-time job. Beaucoup de PVTistes font le choix de cumuler deux part-time job. Par exemple Housekeeping le matin et Waiting le soir.
  • Pour payer un loyer et vivre « correctement » il faudra travailler minimum 30 heures/semaine.
  • Trouver un emploi en tant qu’étranger en Nouvelle-Zélande peut se faire en un jour minimum, ou en 10 jours maximum.

.
2 – La différence France / Nouvelle Zélande

Une source inépuisable pour trouver un job, le site trademe !

En France il est aujourd’hui difficile de trouver un travail et cela prend souvent plusieurs mois avant d’avoir un travail « correct ». La Nouvelle-Zélande est l’opposé total en ce qui concerne le marché du travail. Ce n’est pas pour rien que le pays a ouvert ses portes aux Visa Vacances Travail, permettant à plus de main d’œuvre d’entrer dans le pays. Avec de la bonne volonté, il est parfaitement possible de trouver du travail en un jour !
Il faut déjà se rendre compte des différences de culture et de méthodologie avec notre cher hexagone. Ici, en Nouvelle-Zélande, on ne priorise pas le CV mais la personnalité. On ne fait pas de candidature en ligne sans se déplacer voir l’employeur par la suite. On ne regarde pas du tout ton CV pour les jobs non qualifiés….

Les premiers contacts pourront vous surprendre car les Néo-Zélandais semblent très amicaux au premier abord. Sur le long terme, on se rend compte que c’est leur manière d’être au quotidien en public. Ce n’est qu’une apparence malheureusement, les conversations entre collègues n’iront pas plus loin que le « small talk » (météo, évènements, contexte professionnel…). Il est rare que les conversations deviennent plus personnelles. Il est plutôt complexe pour un étranger de se faire des amis chez les Kiwis. Il ne faut pas que cela vous rebute, au contraire. Le mieux à faire est de copier l’attitude des gens qui vous entourent pour avoir l’air d’un vrai local 😉

.

3 – Trouver un job non qualifié : Serveur, Housekeeping, Barista…

Certes, vous trouverez beaucoup d’offres de travail en ligne. Si vous ne ciblez pas un job qualifié, ce n’est pas la peine de vous embêter à envoyer votre candidature : déplacez vous ! C’est vraiment un élément très apprécié par les recruteurs et pratiquement indispensable pour avoir un travail.

Pour un petit-boulot : Vous avez vu une offre en ligne/dans un journal/sur une vitrine/au supermarché ou autre qui vous intéresse. La première étape est de vous présenter directement sur place. Ainsi vous pouvez vous présenter, rencontrer le manager, découvrir les lieux. Si nécessaire, le manager vous fera passer un entretien (sur le moment ou en fixant un RDV). Mais il est beaucoup plus courant que le manager vous propose directement une journée d’essai. C’est une journée non payée, qui vous permet de tester le job et qui permet à l’employer de tester vos capacités. A la fin de cette journée vous serez directement fixé si vous êtes embauché ou non.

Assez simple en sois ! Je l’ai expérimenté pour une journée de Housekeeping dans un grand Centre de vacances. Je me suis simplement présentée à la réception pour savoir si ils avaient des postes disponibles, Je n’ai pas passé d’entretien, l’employeur n’a pas demandé mon CV, et j’ai décroché une journée d’essai qui, en fin de journée, était déjà prolongée pour un contrat saisonnier. Le Housekeeping ne fait pas beaucoup d’heures (entre 20 et 30 heures maximum par semaine), je n’y suis donc pas retournée le lendemain. Il faut dire aussi que dans les villes touristiques, pratiquement TOUS les hôtels cherchent du personnel. Il n’est donc pas difficile de trouver mieux ailleurs.

.

4 – Trouver un emploi qualifié : Webdesigner, agent d’accueil, photographe…

Si vous pensez plutôt candidater pour ce genre de travail, sachez que votre profil sera mis à l’épreuve. L’entretien ressemblera bien plus à ce dont vous avez l’habitude en France. Une fois que vous trouvez une offre qui vous intéresse, envoyez votre candidature (CV et lettre de motivation – Resume and cover letter). Si votre candidature est retenue vous serez convoqué pour un entretien. Le petit plus est tout de même de se présenter, après candidature, sur les lieux. C’est un petit plus non négligeable qui est vraiment bien vu en Nouvelle-Zélande. Ensuite, passage de l’entretien, où là il n’y a rien de nouveau par rapport à ce que vous avez déjà vécu en France.

J’ai renoncé au Housekeeping après la journée d’essai pour choisir un emploi qualifié dans mon domaine (Tourisme encore et toujours). En arrivant à l’étape de l’entretien, il y a tout de même déjà 80% de chances que vous soyez embauché. C’est particulièrement votre niveau d’anglais qui fera la différence.

.

5 – Le travail en PVT

L’avantage du Visa Vacances Travail, est que vous êtes là pour seulement un an ! Au final, il n’est pas vraiment important de choisir un métier qualifié ou non (tout dépend si vous visez le Permanent visa, mais ça c’est un autre sujet). Chaque personne a un projet professionnel différent, mais les PVTistes ont tous un point en commun : le Voyage. L’Objectif premier du PVT étant la visite du pays et la découverte d’une culture étrangère, le travail n’est qu’un moyen de financer cette incroyable aventure !
Je n’ai pas de conseils concrets a donner sur les meilleures moyens pour trouver du travail en Nouvelle-Zélande. Car clairement le meilleur moyen est de se déplacer et de faire un maximum de candidatures jusqu’à trouver un job. Ça ne prend pas beaucoup de temps, 1 à 2 semaines maximum, et vous serez déjà un fier nouvel- employé-presque-Néo-Zélandais 😉


Pour trouver un job, je vous conseille de bien préparer votre CV et lettre de motivation. Quelques conseils pour écrire son CV NZ  – FrogzinNZ –  AuPaysdesKiwis – et lePetitJournal.

>>>>> Vous avez notre numéro IRD pour travailler ? Lire l’article « Obtenir son compte en banque et numéro IRD »

>>>>> Lire l’article « Trouver un travail avant d’arriver en Nouvelle-Zélande »

Vous êtes prêt pour votre PVT ? Suivez mes conseils dans la catégorie « PVT en Nouvelle-Zélande« . Et plus de news SUR FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM

3 réflexions sur “PVT NZ – Quelle méthode pour trouver un job ?

  1. Aude dit :

    Merci pour cet article, j’arrive en Nouvelle Zélande le 23 janvier et ton blog est une mine d’or, j’y trouve toute ma check list de choses à faire, et des infos pour la suite, merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *