experiencedetravailaumexiquechitchenitzavalisevolanteparnasei

Étudier, puis vivre à Mexico City – Par virginie

C’est un premier pied au Mexique au cours d’un stage qui donnera l’envie à Virginie d’aller plus loin. Elle ne se contentera pas de quelques mois sur place, car elle y retournera bien décidée à se faire une expérience professionnelle valorisante dans son pays de cœur.


Peux tu te présenter ?
Moi c’est Virginie, j’ai 23 ans et je suis partie vivre au Mexique à 2 reprises (Mexico city plus précisément). La première fois pour mon Master 1 et la deuxième fois pour mon stage de Master 2.

experiencedetravailaumexiquetheotihuacanvalisevolanteparnasei

Pourquoi tu as choisi de partir au Mexique ?
Lorsque j’ai dû choisir des destinations pour mon Master 1, j’hésitais entre l’Argentine et le Mexique. J’avais envie d’améliorer mon espagnol et partir de l’autre côté du globe m’enchantait particulièrement. Mon choix s’est porté sur le Mexique car j’avais lu que là-bas, j’étais sûre d’être dépaysée ! Pour mon stage l’année suivante, le Mexique m’a encore ouvert les bras, je n’ai pas hésité avant d’y retourner !

Quelle a été la durée de tes études au Mexique ?
En tout j’y suis restée 1 an et demi. 11 mois lorsque j’y suis allée pour mon master et 7 mois lorsque j’y suis allée pour mon stage.

Où as tu fait tes études et ton stage dans Mexico City ?
Pour mon Master 1 il s’agissait d’une année d’étude à l’étranger. J’ai donc choisi et été acceptée au Centro de Investigacion y Docencias Economicas à Mexico City. École particulièrement réputée en économie et en sciences politiques. Mon stage, je l’ai effectué à l’Ambassade de France, à la mission de défense plus précisément. J’étais en charge des relations entre le Ministère de la défense française et les ministères de la défense mexicaine.

experiencedetravailaumexiqueguanajuatovalisevolanteparnasei

Comment as tu trouver cette opportunité de stage ?
J’ai cherché dans ma branche les opportunités de stage à l’étranger. Les missions de défense ouvrent facilement leurs portes aux étudiants en sciences politiques et en relations internationales. J’ai postulé pour le Mexique et j’ai été acceptée.

Quel a été ton moyen d’hébergement ?
La première fois que je suis partie j’ai trouvé une colocation grâce à Facebook, le groupe des français dans la ville de Mexico. J’ai vu une annonce pour une colocation avec des mexicaines, j’ai appelé directement, je suis allée visiter et j’ai trouvé l’endroit parfait, autant la localisation que l’appartement en lui même. De plus, partager mon appartement avec des mexicaines était ce dont j’avais envie en arrivant. La deuxième année, la même chambre dans le même appartement m’attendait. Une des mexicaines est même devenue une très bonne amie 🙂

Dans quel contexte s’est déroulé ton stage ?
J’ai effectué mon stage à l’Ambassade de France donc je travaillais avec des français mais le plus souvent j’avais à faire à des mexicains. Étant dans un contexte diplomatique et militaire, je ne peux pas généraliser mais de ce que j’ai pu voir, les administrations mexicaines suivent très minutieusement les protocoles. En effet, il était nécessaire de faire des demandes pour tout et un coup de téléphone ne suffisait pas, tout devait être rédigé et bien rédigé ! Mais les mexicains sont très lents ! Les protocoles prenaient beaucoup trop de temps, il était toujours nécessaire de les recontacter plusieurs fois pour obtenir une réponse. Les mexicains disent souvent oui, lorsque bien souvent la réponse est non.

experiencedetravailaumexiquetepotzplanvalisevolanteparnasei

Qu’as tu pensé de la différence de culture ?
J’ai adoré ! Les gens sont de fait, toujours sympathiques et conviviaux. Tout est plus tranquille par rapport à la France, ça va moins vite et les mexicains sont plus détendus. Le retard fait partie de leur culture, on apprend à relativiser.

Quel est ton plus fort souvenir ?
Tous mes souvenirs du Mexique sont bons ! Le pays offre tellement de choses à voir et à découvrir. Que ce soit les décors de plages paradisiaques sur la Riviera Maya, les ruines mayas enfouies dans le fin fond de la forêt au Chiapas, le soleil brûlant et les cactus en Basse Californie, les cascades d’eau turquoise à la Huasteca ou encore les villes coloniales comme Guanajuato ou San Miguel de Allende. Le Mexique m’aura ébloui par ses paysages, sa culture, ses couleurs et aussi sa nourriture ! Car au Mexique on mange bien !
Un de mes meilleurs souvenirs est lorsque ma colocataire m’a emmené avec elle à un mariage d’un ami d’enfance à elle dans le village de ses parents dans le Chiapas, au Sud du Mexique. J’ai passé un de mes meilleurs week-end ! Les mexicains sont vraiment des personnes accueillantes:)

Et en as tu des mauvais ?
Je n’ai pas de mauvais souvenir du Mexique mais il faut l’avouer, la vie dans une capitale où 20 millions de personnes vivent, c’est pas toujours facile et ça peut quelques fois devenir stressant. Je prenais le vélo pour aller travailler tous les matins et tous les soirs, j’ai souvent eu quelques frayeurs… On va dire que les mexicains n’ont pas encore bien assimilé la présence des cyclistes sur les routes.

Qu’est ce que tu retiens de ta vie au Mexique ?
Cette expérience m’a complètement changé. C’était la première fois que je quittai la France pour plus de 2 semaines, j’ai évidemment du m’adapter et j’ai adoré ! J’ai découvert un autre pays, une autre culture, une autre manière de vivre. Vivre au Mexique m’a permis de beaucoup relativiser et depuis, je prends la vie beaucoup plus tranquillement !
Cela m’a aussi donné l’envie de découvrir le monde, tant qu’à y être, c’est pour cela que je suis aujourd’hui maintenant en PVT en Nouvelle Zélande. J’ai tout de même pour projet de repartir vers l’Amérique latine dans un futur proche !

experiencedetravailaumexiquetulumvalisevolanteparnasei

Enfin, aurais-tu des conseils, bons plans…à donner aux lecteurs de Valise Volante ?
Si j’avais des conseils à donner à ceux qui veulent tenter l’expérience je leur dirai de foncer ! Vous ne serez certainement pas déçus du Mexique. Tous les gens que je connais qui étaient là-bas y sont restés, ou veulent y retourner. Quelque soit le type de voyage que vous aimez, il y en a pour tous les goûts. Beaucoup d’agences de voyage permettent de visiter ce beau pays. Pour ceux qui aiment voyager en dehors des sentiers battus, c’est aussi très possible et c’est surtout ce que j’ai fait à chacun de mes voyages. Tout est très simple là bas;).
J’ai particulièrement eu un coup de cœur pour la Basse Californie, le Chiapas et la Huasteca Potosina… Des endroits complètements différents mais dans lesquels je me suis sentie bien !

Des questions ? Vous pouvez contacter Virginie par mail, elle se fera un plaisir de vous répondre. Suivez la également sur Instagram et Facebook pour découvrir ses photos de voyage.


Plus de news et de témoignages de voyageurs SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !