nouvellezelandeforgottenworldhighwaynorthisland7

NZ – La « Forgotten World Highway »

Quel nom mystérieux pour une route qui ne l’est pas moins ! La Forgotten World Highway, c’est un petit bout d’inconnu perdu en plein coeur de l’île du Nord, en Nouvelle Zélande.


iconeavionvalisevolanteparnasei Destination : Nouvelle-Zélande, île du Nordiconevoyageurvalisevolanteparnasei ConditionsPVT de 1 an
iconenuagevalisevolanteparnasei Période : Août / iconemontrevalisevolanteparnasei Duree : 1 journée de traversée

.

Cette route surprenante se situe entre Stratford et Taumarunui, en plein centre de l’île du Nord. Elle est assez peu empruntée par les touristes, et encore moins par les locaux. C’est clairement un chemin hors des sentiers battus que beaucoup évitent à cause de sa longueur mais aussi sa route de graviers d’une quarantaine de kilomètres. Il faut compter pas moins de 4 heures pour traverser la route, sans compter les arrêts photo et autres marches qui jalonnent la Forgotten World Highway.

 nouvellezelandeforgottenworldhighwaynorthisland
La Forgotten World Highway, c’est avant tout des paysages sublimes. Après avoir vécu 8 mois sur l’île du Sud, le changement de paysages avec le Nord m’avait semblé assez radical : Les paysages de l’île du Nord sont globalement moins contrastés que ceux du Sud, avec une incroyable régularité de collines vertes et de prairies de vaches et de moutons. Sur la Forgotten World Highway, ici aussi ce sont des collines vertes et des moutons, mais également une forêt luxuriante, un canyon où l’eau pure serpente en cascades et rivière, des tunnels centenaires, des animaux sauvages se promenant sur les routes…
Idéalement, je vous conseille de prendre 2 jours afin de traverser tranquillement cette route. C’est un passage parfait entre les alentours du Tongariro et le Mont Taranaki (ou inversement) sans prendre les routes les plus empruntées par les campervans et autres lentes caravanes – qui suivent tous ce circuit très populaire et classique allant d’Auckland à Wellington en passant par le Parc National du Tongariro.

nouvellezelandeforgottenworldhighwaynorthisland1

.
Prenez avec vous votre passeport

Car sur la Forgotten World highway, on sort des frontières Néo-Zélandaises ! Ce n’est pas une plaisanterie, il existe une petite république indépendante qui n’est accessible que par cette route. Cette nation, c’est la république de Whangamomona. La mairie est localisée dans l’hôtel de cette minuscule bourgade. Si vous prenez le temps de vous arrêtez pour quelques photos, n’oubliez surtout pas de rentrer dans l’hôtel de ville et de faire tamponner votre passeport. En effet ! La ville possède son tampon officiel, et peut vous tamponner en échange de $2. Pour les voyageurs en recherche d’insolite et d’atypique, vous y trouverez forcément votre compte !
Cette petite république née en 1988 a des airs de bonne blague lorsqu’on s’y intéresse de plus près. Leur Président actuel est « Murtle the Turtle », une tortue élue depuis 2005 ! Pour mener le délire à son paroxysme, le mieux est encore de se rendre à Whangamomona courant Janvier pour le « Republic Day » où les habitant fêtent leur république en organisant des courses de moutons ou encore une compétition de lancer de bottes en caoutchouc.

nouvellezelandeforgottenworldhighwaynorthisland5

.
Toujours dans l’insolite, on peut ajouter à la liste des bizarreries : le Bridge to Somewhere, qui comme son nom l’indique, mène quelque part ! Il est l’opposé du Bridge to Nowhere que l’on peut découvrir dans le Parc National de Whanganui. Ou encore le « Hobbit Hole », un passage obligé pour tous les véhicules car il s’agit d’un tunnel creusé dans la roche, et qui, par son apparence, évoquerait l’entrée d’une maison de Hobbit.

.
Mais revenons sur les beautés de la Forgotten World Highway…
Tout au long de cette route vous trouverez des panneaux vous indiquant le « Heritage trail« . Un résumé de l’Histoire de cette route décidément pas comme les autres, où on vous raconte l’aventure humaine de la construction de la route – du chemin de fer – et des conditions de l’époque. De nombreuses zones de la Forgotten World Highway sont aujourd’hui des réserves naturelles protégées. Il n’est pas rare de croiser sur la route des chèvres sauvages, mais aussi des oiseaux rares comme le célèbre Whio (Canard bleu). Je ne rentre pas en détails sur les quelques marches possibles sur la Forgotten World Highway, tout simplement parce que je n’en ai fait aucune !

nouvellezelandeforgottenworldhighwaynorthisland6

.
Un autre moyen de visiter ces paysages, c’est par les voies ferrées. Aujourd’hui désaffectées, elles sont utilisées par ForgottentWorldAdventure, un organisme qui proposent des circuits touristiques à vélorails. C’est une alternative amusante et atypique alors qu’on avance au rythme lent de nos petits véhicules à pédales. Et pour les moins motivés il existe des véhicules électriques qui suivent le même parcours. Les prix sont par contre assez élevés, à partir de $150 par personne pour un circuit à la demie-journée. Par journée de beau temps ça doit tout de même être une expérience très amusante au coeur de la Nouvelle-Zélande rurale ! Je n’aurais pas eu un budget limité, cette excursion aurait fait partie de mes must-do en Nouvelle-Zélande !

.
Pour ne rien rater de la Forgotten World Highway, je vous invite à consulter ce top 10 des immanquables de cette route surprenante.


Plus de news et d’aventures de voyage SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !