tattoolondres

Tatouage de voyage #18 : Hannah en chanson

iconeavionvalisevolanteparnasei Fait a : Hammersmith, Angleterre
tattoo_machine_256 Tatoueur : @terrie_titouutattoo (française) à Hammersmith
encredemertatouagevalisevolantevoyage Motif : écriture noire Taille : 6cm
iconehommevalisevolanteparnasei Partie du corps : underboobStyle : écriture


Peux tu rapidement te présenter ?
Je m’appelle Hannah, je vais sur mes 20 ans, et je vis à Londres depuis 2 ans. tattoolondres2

Dans quelles conditions es-tu partie vivre à Londres ?
Après mon bac à 17 ans, ne sachant pas quoi faire, j’ai décidé de ne pas savoir quoi faire à Londres. Après un an de césure, j’ai intégré le King’s College London en cursus de Film Studies.

Pourquoi avoir décidé de te faire tatouer ?
J’ai plus ou moins toujours su que je le ferais, mais je ne voulais pas me précipiter ni me faire tatouer pour me faire tatouer. Je me suis toujours dit que je le ferais quand je trouverais quoi faire.

Qu’en a pensé ton entourage ?
Ma mère est totalement contre, et depuis toute petite. Elle disait que ça allait changer mon comportement et faire de moi une rebelle. Alors je lui ai caché les premiers mois, et 3 mois plus tard je lui ai écrit une longue lettre lui avouant tout et lui disant : tu vois, je ne suis pas plus rebelle, je n’ai pas changé pour autant. Sur le coup, elle était en colère, mais nous sommes vraiment très proche et elle l’a accepté. Elle m’a même accompagnée pour le second !

hannah travailler à londre kings college

Quelle signification à ce motif pour toi ?
Je ne suis pas fan de l’idée du tatouage qui représente un souvenir ou quelque chose de fort (une tentative de suicide, ou ce genre de trucs). C’est simplement quelque chose que j’aime, et si un jour je n’aime plus, je sais que j’aurais aimé assez à un moment de ma vie pour avoir envie de le faire tatouer. Ce motif, c’est les lettres Sweet Children écrites à la verticale sur le côté de mon sein droit. Pour l’explication, mon groupe préféré depuis toujours, Green Day, a démarré en 1989. Sauf que ce que très peu de gens savent, c’est que de 1989 à 1991, le groupe ne s’appelait pas Green Day mais Sweet Children : ça vient de là. Ils ont d’ailleurs une chanson éponyme présente sur leur 2ème album Kerplunk sorti en 92. Donc comme je disais, rien de très profond, juste une envie.

Comment as-tu trouvé ton tatoueur ?
En faisant des recherches sur le groupe facebook du Cercle des français à Londres.

Etait-ce une décision longuement réfléchie ou complètement spontanée ?
Un peu des deux. L’idée de me faire tatouer, on peut dire qu’elle est réfléchie car je savais que je le ferais un jour ou l’autre. En revanche l’idée du motif était très spontanée. Un matin je me suis réveillée avec cette envie brûlante de me faire tatouer ça, le lendemain j’avais rendez vous pour dans 3 semaines !

Y a t’il des styles de tatouage, ou des tatoueurs que tu préfères ?
J’aime beaucoup le travail de Verowl sur Instagram, son idée de parafruit m’attire énormément : peut être un futur projet d’ailleurs. Sinon, je ne suis pas fan de la couleur, mais ne jamais dire jamais ! J’aime les lignages sans lourdeur. Je ne suis pas non plus très fan du néo trad, vraiment trop lourd à mon goût.

Est-ce que tu as d’autres tatouages faits à l’étranger ?
J’ai également un singe fait à Bali, en Indonésie, lors de vacances avec ma mère. Ça a pris du temps, mais j’ai réussi à la convaincre de le faire, et même de venir avec moi !

Tatouage Bali

On dit qu’une fois que l’on commence on ne s’arrête plus, est-ce vrai pour toi ?
J’imagine que oui, dans mon cas pas tellement parce que c’est vraiment quelque chose qui a toujours coulé de source. En faisant le premier, je ne me suis pas dit « allez, juste un petit ».

As-tu d’autres projets de tatouages ?
Oh oui, plein ! Mais entre une idée et quelque chose que je ferais, il y a un océan. Peut être l’année prochaine, si mon projet se concrétise. 


Plus de news et de témoignages de tatoués SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !