valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji5

Tokyo Skytree et le Temple Senzo-ji

Et dire que je continue à partager seulement ma première semaine de voyage au Japon avec vous, alors que ça fait déjà un an depuis que j’y suis allée ! Il faut dire, il y a tellement de choses à voir, à faire et à explorer à Tokyo qu’une vie complète ne suffirait pas à faire une présentation de toutes les possibilités qu’offre cette ville exceptionnelle. Nous repartons donc avec mon chéri sur l’exploration de Tokyo, dans l’un des temple les plus connu de la ville : Senzo-Ji.


iconeavionvalisevolanteparnasei Destination : Tokyo, Japoniconevoyageurvalisevolanteparnasei Conditions :  retour de PVT Nouvelle-Zélande
iconenuagevalisevolanteparnasei Période : Octobre 2017 / iconemontrevalisevolanteparnasei Durée : 6 semaines

Afin de bien entamer notre première journée à Tokyo, le programme était de monter au sommet de la Tokyo Skytree afin d’avoir un point de vue sur la ville puis d’enchainer avec la découverte du quartier d’Asakusa. Superbe programme et nous n’avons pas la journée passer à travers les rues magiques d’Asakusa !

– La Tokyo SkyTree –

A ne pas confondre avec la Tokyo Tower (plus proche architecturalement de la Tour Eiffel), la Tokyo Skytree est la dernière tour panoramique de la capitale nippone. Haute de 634 mètres, sa visite est un très bon moyen d’appréhender Tokyo et de réaliser l’incroyable étendue de la ville depuis le sommet de la tour.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji

Le prix est assez élevé, environ 25€ par personne pour la simple entrée à la tour. Sachant que la Tokyo Skytree est assez récente, beaucoup de japonais en visite font un détour pour la visiter. Cela donne des files d’attente monstre pour seulement acheter son billet d’accès. Nous avons patienté plus d’une heure avant d’atteindre le desk d’accueil, très aimablement accueillis par la billetterie qui était costumée pour Halloween.

A sa construction, en 2011, la tour était la plus haute du monde. Et ne serait-ce que prendre l’ascenseur permet de se rendre compte de l’incroyable hauteur de la tour ! On vole à toute vitesse jusqu’au sommet dans un élévateur dernier cri, illuminé et aux douces animations musicales. En aucun cas cette montée n’est angoissante ou effrayante, bien au contraire, l’ascenseur vous baigne dans un cadre de douceur dans une accélération rapide vers les hauteurs de la tour.

Arrivé au sommet, il y a deux niveaux de decks d’observation. Le premier, celui sur lequel on débouche en sortant de l’ascenseur est le plus bondé. Notre attention est vite tournée vers les photographes stratégiquement situés sur le passage de la visite : ils mettent de l’animation pour attirer un maximum de potentiels clients, font de grands gestes, crient dans plusieurs langues et agitent des objets mignons face à leurs modèles de la journée. Le point de vue est, comme prévu, exceptionnel. Parait-il qu’à temps parfaitement découvert on peut voir jusqu’au mont Fuji ! La ville est immense, une étendue d’immeubles à perte de vue. Noyés dans la masse, on peut apercevoir plusieurs temples ; dont Senzo-ji qui sera le point suivant de la journée. Au sommet d’un immeuble, sûrement une école, se trouve un terrain de sport où des touts petits japonais s’échauffent probablement pour leur cour de sport ! C’est simple, on pourrait rester des heures, à tourner sur le deck de la Tokyo skytree juste pour regarder Tokyo vivre.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji2

Puisque le deck est à couvert (vous êtes dans une verrière), je vous conseille plutôt de visiter la tour dans la journée, quand la luminosité est assez forte. Non pas que le soir soit moche, loin de là ! Mais d’expérience, si vous tentez de prendre des photos de nuit à travers une verrière, vous aurez plus votre reflet que la ville éclairée.

Comme beaucoup de visiteurs, nous nous sommes pris au piège de l’immense centre commercial placé au pied de la tour. Une fois notre repas prit (dans un excellent petit restaurant de Gyozas) et un tour de shopping dans la NHK shop (chaine de télévision japonaise), nous avons poursuivi notre journée en direction du temple Senzo-Ji.

.

– Le temple Senzo-ji et son quartier –

Ce n’était que notre première journée au Japon et pourtant elle fût exceptionnelle ! Nous avons eu une chance incroyable en arrivant à Senzo-Ji, car le temple organisait un Matsuri d’Automne ! (Festival). Danse traditionnelle du Dragon, char de Geishas, musique, vente de produits locaux…et le tout dans le cadre sublime du temple. Senzo-Ji est l’un des plus beau temple que j’ai eu l’occasion de visiter au Japon. Ses lanternes géantes, son atmosphère si particulière en plein cœur de Tokyo…ce mélange de tradition et de modernité en fait tout son charme.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji4

Ce que nous ne savions pas encore à ce moment là de notre séjour, c’est qu’à chaque visite de temple nous avons été accueillis par un événement hors du commun : mariage, festival, manifestation…Force de constater qu’il y a quelque chose de fort dans le spirituel Japonais, nous nous sommes fait une priorité de prier dans chaque temple croisé au cours de nos 6 semaines au Japon !

La journée s’est ensuite poursuivie avec une très agréable promenade entre les magasins de l’omotesando de Senzo-Ji, et jusqu’aux rues d’Asakusa. C’est par hasard que nous avons mit les pieds pour la première fois (et très loin d’être la dernière!) dans un magasin Don Quichote. Sérieusement, je ne connais pas de meilleur magasin au monde que les Don Quichote ! Peu importe ce que tu cherches, tu le trouveras là bas ! Le plus fou de tous ceux que j’ai pu visiter est malgré tout de loin celui d’Osaka qui possède sa propre grande roue. Quand je vous disais que c’est le meilleur magasin du monde.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji3

Le quartier d’Asakusa regorge de bars, de boutiques, de restaurants et de cafés qui en font aussi un super lieux pour sortir et flâner.

En bref, une journée à Asakusa c’est :

  • Une entrée à la Tokyo skytree un peu trop élevée en prix,
  • la magie indescriptible du temple Senzo-ji et le plaisir de la découverte de tous ses petits magasins traditionnels de l’omotesando (allée principale menant jusqu’au temple),
  • Des heures de lèche-vitrine, juste pour le plaisir de découvrir des objets improbables à don Quichote.


Plus de news et de voyages SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !