tatouagedevoyagemapemondefreedomvalisevolante

Tatouage de Voyage #7 – Amélie

Combo, deux tatouages pour une voyageuse au caractère bien trempé ! Amélie sait ce qu’elle veut et a sû trouver les bons tatoueurs pour reproduire ses voeux. Petit voyage entre Etats-Unis et Thaïlande.


iconeavionvalisevolanteparnasei Fait a : USA et Thaïlande

encredemertatouagevalisevolantevoyage Motif : écriture et origamiTaille : moyenne
iconehommevalisevolanteparnasei Partie du corps : Avant bras et cuisseStyle : Contour noir

Quel est ton tatouage ?

 Mon premier tatouage est le mot « Freedom » que j’ai de tatoué sur l’avant-bras gauche.

Le second dont je vais vous parler (le 5e en vrai) est une carte du monde en origami tatoué en haut de la cuisse droite.

tatouagemapemondevalisevolanteamélie

Quelle est sa signification pour toi ?
Freedom : J’ai fait ce premier tatouage à la fin de mon road trip sur la côte Ouest des USA. J’avais beaucoup voyagé avant, mais jamais vraiment en road trip et sur plus d’un mois. Je venais de perdre mon travail, au début, je pensais que c’était la fin du monde. Ce voyage m’a montré qu’en vérité une carrière, une entreprise… C’est seulement une prison dorée. On pense que c’est cela qui va nous rendre heureux, nous nourrir, mais en vérité (pour ma part) ce sont les voyages, les rencontres, la liberté de pouvoir partir quand je le souhaite et de vivre mes rêves. 

Je voulais me souvenir de cette sensation. Ne pas s’arrêter à des excuses : je suis en couple, j’ai une famille, j’attends une promotion, je viens d’acheter une voiture…. En vérité tout est possible dans n’importe quelle situation il faut juste s’adapter.

Carte du monde : L’explication de ce second tatouage sera beaucoup plus rapide 😉

La carte du monde a un rapport avec les voyages vous vous en doutez. Mais c’est aussi pour se rappeler qu’on ne vit pas seul dans notre petite ville. Notre vie a comme terrain de jeux le monde entier. C’est tellement vaste. Il y a forcément un endroit, une culture, un paysage, une manière de vivre qui va nous correspondre et qu’on souhaite découvrir. Si on ne se sent plus bien à un endroit où qu’on a simplement soif de nouvelles découvertes, il suffit de se rendre compte que nous sommes des petites fourmis sur la planète alors nous avons le choix.

tatouagemapemondevalisevolanteamélie (3)

Où t’es tu fait tatouer et pourquoi cette destination ?
J’ai fait le tatouage Freedom, dans le quartier d’Haight – Ashbury dans la ville de San Francisco en Californie. Je l’ai fait là-bas tout simplement, car c’était le point de départ et de fin de mon premier vrai road trip.

En ce qui concerne la carte du monde, je l’ai faite plus ou moins sur un coup de tête sur l’île de Koh Tao en Thaïlande. Le dessin de la carte était pensé depuis longtemps. J’avais pour projet de le faire en Australie avec des amies avec qui je voyage depuis mon plus jeune âge. Faute d’organisation et de temps, nous n’avons pas pu le faire là-bas. Elles l’ont donc réalisé à Paris, mais moi, j’étais en Thaïlande. Ce jour-là, j’étais avec d’autres voyageurs qui voulaient aussi se faire tatouer donc on a pris rdv tous ensemble et 3 h après j’avais l’aiguille dans la cuisse 😉

Comment t’es tu débrouillé pour trouver un tatoueur ?
Pour le Freedom, j’avais adoré le quartier en me baladant et j’avais remarqué qu’il y avait beaucoup de salons de tatoueurs. Je voulais juste une reproduction pas de création, ni d’ombrages ou autre donc le choix du tatoueur m’importait peu.

Pour la Carte du monde également en me baladant dans la rue. Autant vous dire que l’ambiance était très relax (Tout le monde entrait et sortait dans le salon qui était lui-même ouvert sur la rue, les tatoueurs fumaient et buvaient un peu de bière en même temps. Côté hygiène vous vous doutez que ce n’était pas pour ça que je l’ai choisie.

As-tu appréhendé la douleur ?
Pour mon premier tattoo ? Ahaha, oui ! Je l’ai tellement appréhendé qu’une fois le tatouage terminé, je me suis évanouie. Une petite chute de tension, je pense du au stress que j’avais eu toute la journée …. Pour rien car ça faisait beaucoup moins mal que ce que j’imaginais.

tatouagemapemondevalisevolanteamélie (2)

Comment s’est déroulé la séance ?
Je suis arrivée avec mon modèle déjà fait, on a vu ensemble quelques petits ajustements et la taille. Ensuite, le tatoueur a reproduit le dessin au style sur mon corps, et ensuite l’aiguille s’en charge. Le « Freedom » à duré environ 10 min et la carte 30-40 min. Le « Freedom » est sur mon poignet, il y a peu de muscle ou de gras, lorsque l’aiguille tape sur l’os, c’est ce qui est le plus désagréable, je trouve. Pour la carte, c’était dans mon muscle (gras) de la cuisse donc beaucoup moins douloureux.

Penses-tu te faire refaire tatouer un jour ?
Oui, après celui-ci, j’en ai fait 3 autres puis la carte du monde et là, un dernier derrière ma cuisse qui m’a pris 8h de travail ;-). Je vais essayer de me limiter à un par an !


Plus de news et de témoignages de voyageurs tatoués SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

tatouagedevoyageenamriquelatine3

Tatouage de Voyage #6 : La manchette de Brewenn

Maintenant c’est du sérieux ! On ne parle plus d’un mignon lapin tatoué au creux du poignet, avec Brewenn nous passons à la vitesse supérieure en matière de tatouages : la manchette. 12 pièces qui ensemble ornent la totalité de son bras gauche. Évidemment chaque pièce à son histoire !


iconeavionvalisevolanteparnasei Fait a : Quito, Bogota, San Juan del Sur, et Buenos Aires

encredemertatouagevalisevolantevoyage Motif : Celte, Classique, ElfiqueTaille : grande
iconehommevalisevolanteparnasei Partie du corps : bras completStyle : Noir

tatouagedevoyageenamriquelatine4

Que signifient tes tattoos ?
Avant de parler signification, petite précision. Je suis parti le 2 septembre 2015 de France, avec mon backpack, afin d’accomplir un tour du monde, majoritairement en auto stop, dans le but de transmettre des valeurs telles que le Respect, la Tolérance, l’Amour, la Paix, la Solidarité, l’Éducation, et le Respect de l’Environnement.Le tout sans date retour!

Seconde chose, tous mes tatouages ont été faits à l’étranger !

Dernière précision, je suis un fan de JRR Tolkien, l’auteur du Seigneur des Anneaux, du Hobbit, du Silmarillion etc.. il y a donc quelques clins d’oeil à ses oeuvres !

Bracelet poignet : arbre de vie et entrelacs celtiques, fait à Bogotá, Colombie, par Edgardo David Espinosa, BodyArt. Janvier 2016.
Le bracelet celte représente la particularité de ma culture (je suis Breton), et l’arbre de vie, bien présent dans cette tradition celtique, représente la Lune et le Soleil, le Jour et la Nuit, la Vie et la Mort, L’Homme et la Femme, d’où l’on Vient, et où l’on Va.

Intérieur avant bras : Quote de Lao Tse, « A journey of thousand miles only begins with a first step… », fait à San Juan del Sur , Nicaragua, par Amin (Iranien), salon Inkfx. Novembre 2015.
Le dicton de Lao Tse, qu’un Ami m’avait soufflé en 2015, alors que l’idée de ce tour du monde commençait à germer, car oui, un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas… La peur de sortir de sa zone de confort, de bousculer ses habitudes etc.. il suffit finalement de sauter le pas pour accomplir un rêve!

Intérieur biceps : Quote de JRR Tolkien, « There is some good in this World, and it’s worth fighting for… », fait à Bogotá, BodyArt Tattoo. Janvier 2016.
La phrase que Sam dit à Frodo, dans le Seigneur des Anneaux « Les Deux Tours », car elle résume bien le thème de mon voyage. Il y a encore du Bon dans ce monde, et cela vaut la peine de se battre!

Extérieur avant bras : Anduril, épée du personnage Aragorn, avec les silhouettes de la Communauté de l’Anneau. Fait à Copa Tattoo, par Gustavo « Copa » Ricardo Copioli, Luján, province de Buenos Aires, Argentine. Juillet 2017.
L’épée Anduril ( la Flamme de L’Ouest), d’Aragorn, portée auparavant par ses ancêtres puis reforgée par les Elfes afin d’aider Aragorn dans les nombreux périls qui l’attendent lors de l’aventure avec les autres membres de la Communauté de l’Anneau. Elle symbolise la bataille pour un monde meilleur, le flambeau que nous laisse nos parents, l’arme avec laquelle nous devons faire en sorte de sortir le Monde des ténèbres actuelles. Les silhouettes qui la surplombent sont celle des 9 membres de la Communauté de l’Anneau, 2 Hommes, un Elfe, un Nain, un Magicien et 4 Hobbits, tout les différencie et pourtant ils forment une amitié immortelle, au delà de leurs différences. Ils se battent pour la même cause, et sont solidaires les uns des autres. Un petit rappel aux Humains, qui devraient faire de même…

tatouagedevoyageenamriquelatine2

Extérieur avant bras :  Quote de JRR Tolkien, inscrit en Elfique,  » Not all those who wander are lost ». Fait à Copa Tattoo, Argentine.
En dessous de l’épée, ces deux phrases de JRR Tolkien, « Tous ceux qui errent ne sont pas perdus », et « La Route continue encore et encore » (vraiment mieux en version originale), qui sont également en référence à mon tour du monde, et l’état d’esprit dans lequel je me trouve depuis mon départ.

Extérieur avant bras : Porte d’entrée de Bilbo Baggins (Le Hobbit), ornée de fleurs et de pierres plates, faite à Copa Tattoo, Argentine.
La porte d’entrée de Bilbo Baggins, l’invitation au Voyage Inattendu, une aventure qui pour moi a commencé en fermant la porte de la maison où j’ai grandi, le 2 septembre 2015, lorsque j’ai tout quitté pour suivre mon rêve. Elle symbolise le foyer, le confort, la tranquillité, la facilité, la routine. Une fois fermée, une nouvelle page se tourne…

Extérieur avant bras : Montre à gousset ornée de plumes et de cordages, faite à Copa Tattoo, Argentine.
La montre à gousset, pour le peu de temps que l’on a sur cette terre, et que l’on doit mettre à profit pour des choses qui nous sont chères. Le temps s’écoule plus vite qu’on ne le pense, et le gâcher en mettant notre potentiel au service du système est du temps de Vie perdu…

Extérieur biceps : Boussole en mandala, faite à Copa Tattoo, Argentine.
La boussole, pour tous les chemins différents que la Vie peut prendre, les différentes destinations de ce Voyage, les décisions à prendre, une sorte de guide, pour se perdre en route de la bonne manière…

Épaule : mappemonde faite à Copa Tattoo, Argentine.
La mappemonde, parce qu’on en fait tous partie, elle représente l’ensemble de l’Humanité, sans frontières. Le vaste Monde, avec tant de choses à découvrir, pays, cultures, traditions, personnes, paysages, … si vaste et pourtant si petit…

tatouagedevoyageenamriquelatine1

Intérieur avant bras : Flèche avec la latitude et longitude Quito, Equateur, faite à Copa Tattoo, Argentine.
La flèche avec la latitude et longitude de Quito, Equateur, mon pays d’adoption pendant 8 mois, où j’ai rencontré ma copine, qui me suit dans ce voyage maintenant, et sauvé une chienne de 2 mois de conditions de vie terrible d’un marché aux animaux, et cette grosse bête me suit désormais dans ce tour du monde également!

Est-ce que le fait qu’il y ai 12 tatouages a une signification ?
Ce sont 12 tatouages, pour le nombre de pays parcourus depuis le départ de ce tour du monde. 🙂

Quel a été la première pièce de ta manchette ?
Pour la manche, j’ai commencé par le dicton de Lao Tse, puis le quote sur le biceps, puis le bracelet, et ensuite j’ai eu envie de faire une manche complète, la décision est venue de la terminer en Argentine. J’ai vu mon bras s’étoffer peu à peu, et le fait de construire une histoire avec une vraie signification me tenait à coeur.

Pour cette manchette, je me suis fais tatouer au Nicaragua (1), en Colombie (3) en Argentine (9), mais aussi  aux USA (7 premiers tatouages, tous au salon DaVinci Tattoo, Port Canaveral, Florida).

tatouagedevoyageenamriquelatine5

Comment tout a commencé ?
Aux USA je gagnais bien ma vie, j’ai toujours aimé les tatouages, et après avoir bien réfléchi, j’ai décidé de commencer par un petit discret. Je bossais pour Disney, qui a une politique très stricte au niveau du dessin corporel… Au bout de 3 semaines, j’en avais 7 ! J’ai toujours eu un léger problème avec l’autorité ^^ !

J’ai trouvé le salon  de tatouage en flânant dans un centre commercial, et les artistes m’ont plu, et les prix étaient plus attractifs qu’en France.

Au Nicaragua je me suis fais tatouer presque par hasard, sur un coup de tête. J’avais la phrase, le moment m’a choisi! Je suis passé devant le salon et je suis rentré comme ça! En Colombie, le bracelet et la phrase sur le biceps furent mes propres cadeaux pour mes 26 ans, après une brève recherche sur Internet pour trouver un salon à Bogotá, et dans les rues de Medellin (Indeleble Tattoo). Pour terminer la manche, j’ai trouvé le salon par hasard, en croisant une jeune femme dans les rues de Luján, tattoo sur les cuisses et les épaules, en voyant les oeuvres je lui ai demandé l’adresse, et voila!

Est-ce que tu as appréhendé la douleur ?
La douleur, on s’y attend, on est prévenu, sans vraiment savoir à quoi s’attendre pour le premier. Pour les suivants, je n’ai pas appréhendé la douleur, je ne suis pas douillet, et la douleur fait partie du deal! C’est plus la surprise selon l’endroit du tatouage! Même si j’avoue que j’avais une légère appréhension pour le coude, qui au final, n’est pas si terrible (la mappemonde m’a fait plus mal!). Chaque personne est différente à ce niveau là!

Comment se sont déroulées tes séances de tatouage ?
Toutes mes séances se sont bien passées, le bracelet m’a fait très mal, surtout au niveau des tendons/veines du poignet, mais le tatoueur a fait de son mieux pour que je me sente bien (pauses pétards^^), une fois en Argentine, je dois dire que les 14 heures (3 sessions) pour terminer la manche m’ont coûté moins de 350$ au total. Les 2 artistes (Copa et Maxi), sont devenus de bons copains, et c’était un peu comme être entre potes, avec une bière ou un shot de whisky après l’effort et des pauses clopes pendant ! Je parle espagnol couramment, ce qui rend l’échange beaucoup plus facile! Idem pour l’anglais et les tatouages aux USA.

tatouagedevoyageenamriquelatine16

Penses-tu te faire refaire tatouer ?
Je VAIS me refaire tatouer un jour! Lol! J’ai déjà l’idée pour l’autre bras, et je veux retoucher 2 des 4 tatouages sur mon dos. Il me reste également de la place sur les jambes! Je ne pense pas faire le torse, et les mains/pieds et le visage/cou, non merci!

Suivez Brewenn sur  sa page Facebook : Human World Trip


Plus de Tatouages et de témoignages de voyageurs SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

metiersdutourismevalisevolante5

Travailler et Voyager : Les métiers du Tourisme

Là je fais un petit article parenthèse hors des voyages mais malgré tout très lié au sujet : travailler dans le Tourisme. Je suis tombée un nombre incalculable de fois sur des interrogations concernant ce domaine sur des groupes Facebook, et je me suis dit qu’il était temps de répondre à vos questions !


Comment travailler dans le Tourisme ?

Globalement, le Tourisme est un domaine professionnel du secteur des services. Les produits proposés seront portés sur des excursions, des voyages, ou des visites. Les services proposés tourneront autour du conseil aux visiteurs/voyageurs, aide et orientation dans les choix de visite/voyage.

Avec diplôme : L’orientation dans le secteur du tourisme peut se faire dès la fin du Baccalauréat, avec un BTS Tourisme. C’est de loin l’option la plus choisie et la plus simple d’accès. Ce BTS s’oriente sur les grandes lignes du métier, et se penche plus spécifiquement sur le métier d’agent de voyage.
L’Université propose également des orientations dans le Tourisme, en partant d’une licence en Histoire/Géographie/Langue/Histoire de l’Art (tout ce qui à attrait au culturel) vous pouvez vous orienter vers le Patrimoine.
Enfin, il est possible de faire une spécialisation en bac+3 et plus dans certaines écoles de commerce et écoles privées comportant une option Tourisme (c’est ce que personnellement j’ai fait).
Ce ne sont que 3 parcours, je pense qu’il en existe d’autres mais je ne suis pas assez portée sur le sujet pour m’étendre dessus.

Sans diplôme : Il est tout à fait possible de travailler dans le Tourisme sans diplôme lié au domaine. C’est votre personnalité et votre parcours personnel qui aura une influence majeure sur l’embauche. Les personnes ayant beaucoup voyagé, s’étant expatrié, ou ayant une très forte attirance pour l’Histoire et le Patrimoine trouveront rapidement leur compte.

Travailler sur des sites exceptionnels

Travailler sur des sites exceptionnels (Château d’Azay-le-Rideau)

.

Quelles sont les qualités requises ?

Un bon représentant dans le Tourisme possède déjà une grande curiosité. Il faut être cultivé et s’intéresser à tout. Évidemment les langues étrangères sont un très gros point positif. Il faut minimum parler Anglais (disons avec un nouveau moyen-courant), voir Allemand/Italien/Espagnol selon la région de France où vous vivez et travaillez. Si vous cherchez à partir travailler à l’étranger, l’Anglais plus une seconde langue second absolument indispensables.

Les employés du Tourisme sont rarement seuls, l’esprit d’équipe est une qualité non négligeable. Il faut savoir faire des compromis et s’adapter à son terrain. Malgré tout il faut savoir être débrouillard et parfois ne pas attendre trop des autres. Certains saisonniers sont jeunes et inexpérimentés, c’est vers les plus anciens qu’ils se tourneront en cas de problème.
Ensuite les compétences requises varient en fonction des différents métiers. Là on en parler un peu plus bas.

Enfiler l'uniforme de très grandes compagnies

Enfiler l’uniforme de très grandes compagnies (Costa Cruise)

.

A savoir sur le Secteur du Tourisme

Le Tourisme est un secteur professionnel qui paye mal. La plupart des employés débutent avec un salaire minimum et n’augmentent que très rarement. En agence, les salaires seront un petit peu plus élevé, mais dépassent rarement les 2000€ brut par mois. C’est un métier de passion plutôt que d’argent, si dans votre cas vous cherchez à vous enrichir, passez votre chemin.
C’est un secteur féminin. Alors bien sûr il y a des Hommes qui travaillent dans le Tourisme, mais l’activité reste majoritairement féminin. Enfin un domaine de compétences où les Femmes sont en nombre !
C’est un domaine instable où les CDI sont équivalents à trouver une Licorne. Généralement, les emplois se font en saisonnier. On travaille 6 à 8 mois de l’année, de Mars à Octobre, et en hiver c’est calme plat (sauf si vous allez travailler en saison à la montagne !). C’est un avantage comme un inconvénient. Ceux que le fait de changer de travail tous les ans ne dérange pas pourront trouver leur compte en changeant de région, ou même en allant faire des saisons à l’étranger. Ceux qui cherchent une stabilité se verront accumuler les CDD saisonniers jusqu’à obtenir un CDI au terme de plusieurs années de fidélité. Il faut souvent être patient et insister pour décrocher un contrat dans un lieu qui vous plait.
Je ne dis pas qu’il n’existe absolument aucun CDI, il en existe surtout en métier d’agence et de bureau.
C’est tout de même un job avec tout pleins d’avantages. Les entrées gratuites dans les musées, les visites en avant première de nouveaux sites, l’autorisation de tester des excursions gratuitement, conduire toutes sortes de véhicules…je ne compte pas le nombre d’avantages que j’ai eu au cours de mes différentes expériences de travail !

S'essayer à l'expatriation sur d'incroyables destinations

S’essayer à l’expatriation sur d’incroyables destinations (Comino Island)

.

Quels sont les différents métiers du Tourisme ?

Évidemment je vais vous faire ici une liste non-exhaustive. Ne vous attendez pas à avoir la liste complète de tous les métiers que l’ont peut trouver dans le Tourisme. Cette liste étant principalement basée sur mes propres expériences.

Les métiers de bureau : ces métiers concernent les emplois plutôt portés sur le back-office. C’est à dire un travail de bureau où l’on aura plutôt les clients au téléphone et par mail qu’en face à face.
Agent de Voyage : C’est le métier le plus connu, celui qui vend du rêve ! En tant qu’Agent vous vendez vos séjours en France et à l’étranger en Agence/par internet/par téléphone. C’est assez rare qu’il soit nécessaire de créer vos propres séjours. Ils sont généralement déjà entièrement créés et packagés, il ne vous reste qu’à trouver le bon séjour pour le bon client. Les clients viendront également vous consulter pour acheter leurs titres de transport (avion, train…), ou même obtenir une liste d’hébergements à réserver.

Conseiller en séjour : à ne pas confondre avec l’Agent de voyage. Le conseiller en séjour travaille en Office de Tourisme. C’est la petite demoiselle de l’accueil qui va vous donner votre carte de la ville et vous indiquer où se trouve le musée. C’est important de bien connaître la région et les environs, parfois les visiteurs ont des questions piège !

Assistant commercial/Commercial : Plutôt un métier d’Agence de voyage spécialisée, ou de service commercial de moyennes et grandes structures. En plus de la vente de séjour, l’assistant commercial va traiter les mails, réaliser des documents promotionnels, participer à des salons, travailler sur brochures et catalogues…

Tour Opérateur : C’est lui qui vous prépare vos voyages sur catalogues en papier glacé et qui réalise le programme de votre voyage organisé. C’est un travail moitié terrain moitié bureau. Il y a une grande partie de travail sur la réalisation des excursions et la recherche de partenaires, puis la réalisation des catalogues promotionnels. Enfin, souvent le responsable de service, va sur le terrain pour contrôler la qualité des services et tester de nouveaux produits (et c’est bien la partie la plus cool).

Animateur média / Numérique / Presse : Ces métiers sont un peu extrapolés du coeur même du Tourisme, mais absolument nécessaires à la promotion des territoires et des entreprises. Avec uen formation en numérique, presse ou média, vous pouvez par exemple travailler en Office de tourisme, ou en CDT (comité départemental du Tourisme). L’objectif principal de ces postes étant la promotion de la structure auprès des professionnels et individuels.

Faire des rencontres authentiques

Faire des rencontres authentiques (Sicile)

 

Les métiers de terrain :
Guide touristique : Malgré ce que beaucoup pense, il n’est pas nécessaire de posséder une carte de guide pour pouvoir faire des visites guidées. En fait il est même plutôt simple de trouver un poste de guide en contrat saisonnier. L’important est d’avoir de l’aisance à l’oral et une bonne maîtrise de son sujet. Une vraie passion pour l’Histoire et le Patrimoine sont nécessaires.

Accompagnateur de voyage : Ce genre de métier se fait souvent sur de courts contrats d’encadrement, à moins d’avoir la chance d’être employé comme encadrant permanent pour un Tour-Opérateur. C’est un métier difficile où il faut toujours avoir l’oeil sur tout et tout le monde. La sécurité des personnes et le bien être de ses clients est l’élément central de ce métier. L’avantage est qu’on peut beaucoup voyager selon les destinations, l’inconvénient est qu’on ne compte pas ses heures et qu’il y a peu de jours de repos.

Réceptif local : Métier à l’étranger, assez peu en France. Un réceptif travaille pour un Tour-Opérateur et est chargé d’accueillir et de s’occuper des touristes sur une ou plusieurs destinations. A l’inverse de l’accompagnateur, le réceptif ne reste pas en permanence avec ses clients. Son travail consiste majoritairement à conseiller les clients sur place et à les assister en cas de besoin. C’est aussi un travail qui demande une très grande disponibilité et ouverture d’esprit.

Hotellerie/Restauration : Je finirai par englober tous les métiers relatifs à l’Hotellerie/Restauration. Ils sont intimement liés aux activités du Tourisme et sont souvent (à juste titre) confondus avec ce secteur. Ce sont deux secteurs demandant une grande disponibilité, avec des horaires décalés et beaucoup de travail en week-end et jours fériés. Ils ont souvent un niveau d’exigence élevé et une tolérance moyenne à l’erreur. Ce sont pourtant deux secteurs qui ouvrent énormément de possibilités à l’étranger.

Je ne cite pas les métiers plus « haut gradés » impliquant un certain nombre d’années d’expérience et de fidélité à certaines structures. L’idée ici est surtout de vous montrer tout l’étendu des options possible dans ce domaine, et par la suite gravir les échelons selon les options choisies au cours de votre vie professionnelle.

Entouré d'un cadre de travail magique (île d'Aix)

Entouré d’un cadre de travail magique (île d’Aix)

Le fait de posséder certaines compétences hors du Tourisme peuvent être un très gros avantage : maîtrise des outils numérique, connaissance des acteurs locaux, parler couramment une langue peu répandue…

Si vous avez des questions sur les éléments de cet articles, n’hésitez surtout pas à me contacter. Je me ferai un plaisir de répondre à vos interrogations 🙂


Plus de news et d’histoires de voyage SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !