festival chateau matsumoto 5

Le Festival du Château de Matsumoto

Tous les ans au Japon, le début de l’Automne est une bonne raison d’organiser un festival. La ville de Matsumoto, dans la région de Nagano met un point d’honneur à cette saison en organisant le très populaire festival du Château de Matsumoto. C’est parti pour une journée de fête !


iconeavionvalisevolanteparnasei Destination : Japon, province de Naganoiconevoyageurvalisevolanteparnasei ConditionsVolontariat au Japon
iconenuagevalisevolanteparnasei Periode : mi-Novembre / iconemontrevalisevolanteparnasei Duree : 6 semaines

Matsumoto est une petite ville Japonaise peu fréquentée des grandes masses de Touristes étrangers. En effet, cette ville est hors des grands itinéraires de visite et on y croise très peu d’étrangers en visite. J’ai eu la chance d’être en volontariat sur la saison où la ville organise le Festival du Château de Matsumoto. Un festival d’automne, mettant à l’honneur son Château médiéval et son Histoire.

festival chateau matsumoto (5)

La ville de Matsumoto en elle-même est déjà charmante. Elle possède un centre ville agréable, une grande rue ancienne commerçante aux nombreuses échoppes de souvenirs et maisons traditionnelles japonaises, un joli jardin entourant le Château, et le tout dans un paysage de carte postale toute entourée de montagnes. Car oui, Matsumoto est au cœur des Alpes Japonaises, terrain de jeu rêvé pour les passionnés de randonnée et de nature sauvage.

Le jour du Festival, il y a beaucoup, beaucoup de visiteurs, mais aussi beaucoup d’évènements. En arrivant assez tôt le matin, par le train de Nagano, mon copain et mois avons eu la chance de tomber sur la cérémonie d’ouverture du festival. Cela se déroulant à l’entrée du temple de la ville, une soixantaine d’habitants en tenue traditionnelle colorées se préparent à porter tout au long de la journée le Sanctuaire représentatif du temple. Parait-il que ces sanctuaires pèsent parfois jusqu’à plus de 100 kilos ! On peut comprendre alors qu’ils soient aussi nombreux toute la journée le porter. Lors de notre balade en ville nous recroiserons d’ailleurs à plusieurs reprises les porteurs, menant avec toujours autant d’entrain leur sanctuaire dans les rues de Matsumoto.

festival chateau matsumoto

L’allée menant au Château est elle aussi très animée toute la journée. Comme tout bon festival, la rue centrale est bondée de boutiques, de jeux pour enfants et de vendeurs de street food. On s’en met plein les yeux, mais aussi plein le ventre avec un tas de délicieux mets locaux (poulet frit, bananes au chocolat, Takoyakis, okonomiyaki, brochettes de toutes sortes…). Le tout dans une vraie ambiance de fête, avec spectacles de rues, chants et danses.

Enfin arrivés au Château nous avons le plaisir d’être accueillis par une guide locale. Les visites guidées sont gratuites exclusivement pour le festival ! Une fois l’entrée au site payé (et ça vaut largement le coup au vu de tout ce que nous découvrirons à l’intérieur), notre guide personnelle nous mène dans chaque étage du Château et nous fait la visite dans un Anglais très propre ! La magie continue après la visite du Château, plusieurs reconstitutions historiques sont organisées toute la journée dans la cours du Château. Ainsi nous avons le droit à une démonstration de Kendo, une revue des soldats en tenue d’époque, une présentation du Shogun et de sa cour (Maître de la Région), une véritable cérémonie du thé avec dégustation de Mochi (gâteau sucré au riz gluant), et toute la journée une exposition et un concours d’Horticulture avec de magnifique Chrysanthèmes.

festival chateau matsumoto (3)

Le Château de Matsumoto est probablement le plus beau de tous ceux que j’ai pu voir au Japon (je l’ai même préféré à celui d’Himeji !). Le fait de découvrir cette ville et son Château dans le cadre d’un tel festival était aussi une opportunité exceptionnelle. J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette ville et cette journée magique. Je vous recommande très chaudement de vous y rendre à l’occasion du festival du Château, même si sans le festival cela peut être très intéressant, l’animation et la joie dans les rues est très communicative et l’expérience en est d’autant plus forte !

festival chateau matsumoto (4)

En Bref, le Château de Matsumoto c’est :

  • Le Château japonais le plus photogénique que j’ai jamais vu ! Vous avez vu ce reflet dans l’eau ?!
  • Un festival d’Automne inmanquable et riche de bonne humeur
  • Une immersion dans les traditions des festivals japonais et la découverte de la nourriture de rue !

Plus de news et de témoignages de voyageurs SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

@home

Les cafés à thème de Tokyo : le Maid Café

Je ne pouvais pas passer à côté des cafés à thème en passant une semaine sur Tokyo. Mon choix s’est porté sur deux cafés thèmatiques : le Maid café et le Owl Café. Dans cet article je vous parlerai tout d’abord de mon expérience dans un Maid Café. Cela faisait définitivement partie de ma « to do list » de Tokyo, un moment très amusant !


– C’est quoi un Maid Café ? –

Le Maid café est un café à thème où vous vous faites servir par des jeunes femmes en tenue de « servante ». Je pense que c’est un type de café suffisamment connu pour que je n’ai pas à préciser qu’il n’y a rien de sexuel dedans ! L’expérience se fait dans un esprit très « Kawaii », « mignon », et du début à la fin c’est le mot que j’aurais utilisé le plus souvent pendant l’heure où j’y ai été servie.

Il existe aussi des variantes comme les « Butler Cafés », plus secrets, où ce sont de beaux jeunes hommes qui vous servent, ou encore des Maid cafés Gothique, Alice in wonderland, monstres et d’autres thèmes fantaisistes.

– Quel Maid café choisir ? –

Pour commencer, il faut sélectionner un maid café qui vous convient. Attention, évitez les rabatteurs que vous trouverez en ville, même si la plupart méritent notre confiance, certains cafés appartiennent à des groupes mafieux et vous pouvez facilement vous faire dépouiller en un rien de temps si vous ne faite pas attention.

J’ai choisi un Maid café dans le quartier Otaku de Akihabara, particulièrement connu pour ses cafés à thème. Le @ Home café est l’un des plus connu de Tokyo, l’autre plus populaire est le Maid Dreamin, ils possèdent tous deux plusieurs cafés dans Tokyo et leurs serveuses sont tellement connues qu’elles passent même à la télévision japonaise !

Pour ma part j’ai opté pour le @ Home Café, pourquoi ? les tenues des Maid ! Choix purement superficiel !

Source : maiddreamin

– Comment ça marche un maid café ? –

Le @ home café s’étale sur plusieurs étages, le RDC se compose d’un hall tout kawaii décoré de rose et de jaune pâle avec plusieurs photos de Maid accrochées au mur ainsi que le menu du café. En fait, il n’y a pas un café mais 3, un par étage. On entre dans l’ascenceur, choisi son étage (il n’y a aucune différence de cadre ou de menus selon les étages, seules les Maid seront différentes), puis arrivé à son étage on attend sagement qu’une Maid vienne nous chercher.

La première Maid qui vous accueille ne sera pas celle qui vous servira. A l’accueil, elle vous fera lire le règlement du café (qui précise bien qu’il n’est pas autorisé de toucher ou de prendre en photo les maid) qu’il faut accepter. Puis vous serez mené à votre table où vous choisirez votre boisson et…votre maid !

La première servante de l’accueil vous propose sur un tableau une sélection de photos polaroïd des Maid disponibles. Par la suite, ça sera elle qui vous servira votre boisson, vous proposera un petit jeu, puis avec qui vous prendrez une photo souvenir. Ma photo souvenir a été faite avec un accessoire type Halloween, car nous étions à une semaine de la fête !

Je pense que pour les touristes étrangers le « jeu » se limite à une petite chanson ou à un shifumi (pierre papier ciseaux), d’autres clients japonais avaient droit à des jeux plus complexes qui nécessitaient plus d’explications (et les Maid parlent très peu Anglais L ). Tout en sachant que ces prestations coûtent aussi plus cher !

Sachez qu’il existe plusieurs catégories de prestations : du simple verre au plat complet, comprenant une durée plus ou moins longue de jeu avec la Maid. J’ai pu constater dans le café que certains Salarymen venaient se détendre au café en jouant à des jeux de société avec les Maid. Encore une preuve que la société Japonaise n’est pas très douée dans les interactions sociales et préfère payer les services d’une personne pour se distraire (ici en tout bien tout honneur).

maidathomecafévalisevolanteparnasei1

Pour 1 heure dans le café, un verre et une photo souvenir, vous en aurez pour environ 1 500 à 2 000 yens. Il y a un droit d’entrée à payer en plus de la boisson. Ensuite, selon ce que vous choisissez sur le menu les prix peuvent vite grimper. Selon moi, les plats servis se limitent à de la junk food décorée de façon mignonne et ne peuvent s’associer à un vrai bon repas. Il est vraiment préférable de se limiter à une boisson et profiter de l’expérience !

A la fin du service, votre Maid vous remettra une carte de fidélité où elle y inscrira votre nom. Pour les femmes la carte « princess » rose, et pour les hommes la carte « master » dorée – C’est d’ailleurs par ce surnom que votre Maid vous appellera pendant tout le service. Je suppose que cette carte permet des réductions ou cadeaux après plusieurs utilisations, mais je ne serai pas restée assez longtemps à Tokyo pour le vérifier.

– Mon avis sur le @ Home Café –

J’ai beaucoup aimé l’expérience, malgré le fait qu’aucune Maid ne parlait  un minimum d’Anglais. En vérité, dans l’équipe se trouvait une Maid étrangère qui faisait la traduction pour ses collègues et s’occupait des touristes étrangers. Disons que ce n’est pas de sa faute, mais si je vais dans un Maid café c’est pour aller au bout du délire « japonaise toute mignonne », donc se faire accueillir par une européenne qui dépasse de loin toutes ses collègues en taille et qui n’a rien du type « kawaii » ça casse un peu l’ambiance qu’on vient rechercher.
Ceci dit, la Maid que j’avais choisi était vraiment adorable. Très patiente et aimable, et faisait des efforts pour dire quelques mots en Anglais. Elle m’a dessiné un chat dans mon Thé latté au Matcha en chantant une petite chanson, puis m’a proposé plusieurs poses pour la photo finale.

Je peux comprendre que ce type de café puisse mettre mal à l’aise certaines personnes à cause du côté « soumission ». Je pense qu’il faut mettre ça de côté et vraiment s’y rendre dans l’idée de rentrer dans un « univers kawaii », comme on pourrait passer une journée à Disneyland.

Pour ma part, j’y retournerai avec plaisir ! Mais je pense la prochaine fois tenter un Maid café sur le thème gothique 🙂

maidathomecafévalisevolanteparnasei


Plus de news et de Voyages au Japon SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

source : https://i.ytimg.com/vi/orcvOtbTCjE/maxresdefault.jpg

Les phrases clichés qu’on entend en revenant d’un PVT

Pour ce premier article de l’année je prend un ton léger ! Après avoir passé 14 mois à l’étranger ce n’est pas toujours facile de revenir en France, spécialement lorsqu’on retrouve ses proches. Il nous arrive parfois d’entendre des réflexions surprenantes à propos de notre PVT et de notre voyage en Asie…Spécial facepalm !


La question récurrente : « Alors c’était comment ? »

C’est pas très précis comme question…Ben j’ai vécu 12 mois en Nouvelle-Zélande, plus deux mois de voyage en Asie. Tu t’attends à ce que je te réponde quoi ? Un simple « C’était bien » en levant le pouce ne suffit pas à exprimer tout ce que j’ai vu et vécu. Pourtant, c’est bien la question qu’on m’a posée le plus souvent depuis mon retour !

Le cliché 1 : « Ca y est, de retour de l’Australie ? »

Gnnnnh, j’ai été en NOUVELLE-ZELANDE. J’ai bien conscience que pour vous c’est pareil parce que c’est à l’autre bout du monde, mais je peux clairement vous assurer que la NZ c’est très différent de l’Australie.

Le zoologiste confirmé : « Et vous avez vu des Kangourous ? »

Ahahah des Kangourous en Nouvelle-Zélande ? J’ai aussi vu des Licornes et deux dragons verts. En général je rattrape le coup en répondant « Non, par contre il y a des Kiwis ! ». Restons clichés pour que les autres nous comprennent. Et sérieux, on m’a posé cette question à trois reprises !

Le cliché 2 : « Et les Chinois ils sont comment ? »

D’où j’ai été en Chine ? J’ai visité la Malaisie et le Japon, pas la Chine. « Roh Japon, Chine, c’est pareil, ils mangent du riz ! ». Bien sûr, autant que l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont les mêmes pays !

L’empressé : « Et vous pensez retourner vivre à l’étranger ? »

On se calme, je viens à peine de revenir qu’on me voit déjà repartir. Laissez moi le temps de me refaire de l’argent déjà, puis on verra après pour le reste !

source : https://i.pinimg.com/736x/e7/62/63/e76263746f718f14bb4181e4b2893a71--funny-emoticons-skin-colors.jpg

Le Bilingue : « Vous parlez couramment Anglais maintenant ! »

Ben oui…mais j’ai déjà vécu 2 expatriations dans des pays Anglophones avant. On ne peut pas vraiment dire que je parle couramment Anglais grâce à mon voyage en NZ.

Le spécial couple : « Maintenant que vous êtes revenus vous prévoyez un bébé/de vous marier ? »

Ce n’est pas parce que tu reviens de l’étranger avec ton mec qu’obligatoirement tu dois l’épouser. A moins que j’ai raté une nouvelle loi qui soit passée le temps où j’étais pas là…

Le gourmet : « Vous avez mangé des trucs bizarres ? »

Pas à ma connaissance non. Il faut dire que la NZ ou le Japon ne sont pas vraiment des pays où on mange des insectes ou des poussins morts. C’est certes de la nourriture différente de la Française, mais ça reste des mélanges très classiques !

Le nostalgique : « La France vous a manqué ? »

Si tu décides de ton plein gré de t’expatrier c’est que tu es prêt à te détacher de ton pays. On ne peut pas vraiment dire que la France (et surtout les Français) nous a manqué. La nourriture par contre, oui terriblement !

Et vous ? Vous avez connu ce type de réflexion qui vous fait vous sentir sacrément seul au monde ? Laissez moi vos commentaires 😀


Plus de news et d’histoires de voyageurs SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !