valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji5

Tokyo Skytree et le Temple Senzo-ji

Et dire que je continue à partager seulement ma première semaine de voyage au Japon avec vous, alors que ça fait déjà un an depuis que j’y suis allée ! Il faut dire, il y a tellement de choses à voir, à faire et à explorer à Tokyo qu’une vie complète ne suffirait pas à faire une présentation de toutes les possibilités qu’offre cette ville exceptionnelle. Nous repartons donc avec mon chéri sur l’exploration de Tokyo, dans l’un des temple les plus connu de la ville : Senzo-Ji.


iconeavionvalisevolanteparnasei Destination : Tokyo, Japoniconevoyageurvalisevolanteparnasei Conditions :  retour de PVT Nouvelle-Zélande
iconenuagevalisevolanteparnasei Période : Octobre 2017 / iconemontrevalisevolanteparnasei Durée : 6 semaines

Afin de bien entamer notre première journée à Tokyo, le programme était de monter au sommet de la Tokyo Skytree afin d’avoir un point de vue sur la ville puis d’enchainer avec la découverte du quartier d’Asakusa. Superbe programme et nous n’avons pas la journée passer à travers les rues magiques d’Asakusa !

– La Tokyo SkyTree –

A ne pas confondre avec la Tokyo Tower (plus proche architecturalement de la Tour Eiffel), la Tokyo Skytree est la dernière tour panoramique de la capitale nippone. Haute de 634 mètres, sa visite est un très bon moyen d’appréhender Tokyo et de réaliser l’incroyable étendue de la ville depuis le sommet de la tour.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji

Le prix est assez élevé, environ 25€ par personne pour la simple entrée à la tour. Sachant que la Tokyo Skytree est assez récente, beaucoup de japonais en visite font un détour pour la visiter. Cela donne des files d’attente monstre pour seulement acheter son billet d’accès. Nous avons patienté plus d’une heure avant d’atteindre le desk d’accueil, très aimablement accueillis par la billetterie qui était costumée pour Halloween.

A sa construction, en 2011, la tour était la plus haute du monde. Et ne serait-ce que prendre l’ascenseur permet de se rendre compte de l’incroyable hauteur de la tour ! On vole à toute vitesse jusqu’au sommet dans un élévateur dernier cri, illuminé et aux douces animations musicales. En aucun cas cette montée n’est angoissante ou effrayante, bien au contraire, l’ascenseur vous baigne dans un cadre de douceur dans une accélération rapide vers les hauteurs de la tour.

Arrivé au sommet, il y a deux niveaux de decks d’observation. Le premier, celui sur lequel on débouche en sortant de l’ascenseur est le plus bondé. Notre attention est vite tournée vers les photographes stratégiquement situés sur le passage de la visite : ils mettent de l’animation pour attirer un maximum de potentiels clients, font de grands gestes, crient dans plusieurs langues et agitent des objets mignons face à leurs modèles de la journée. Le point de vue est, comme prévu, exceptionnel. Parait-il qu’à temps parfaitement découvert on peut voir jusqu’au mont Fuji ! La ville est immense, une étendue d’immeubles à perte de vue. Noyés dans la masse, on peut apercevoir plusieurs temples ; dont Senzo-ji qui sera le point suivant de la journée. Au sommet d’un immeuble, sûrement une école, se trouve un terrain de sport où des touts petits japonais s’échauffent probablement pour leur cour de sport ! C’est simple, on pourrait rester des heures, à tourner sur le deck de la Tokyo skytree juste pour regarder Tokyo vivre.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji2

Puisque le deck est à couvert (vous êtes dans une verrière), je vous conseille plutôt de visiter la tour dans la journée, quand la luminosité est assez forte. Non pas que le soir soit moche, loin de là ! Mais d’expérience, si vous tentez de prendre des photos de nuit à travers une verrière, vous aurez plus votre reflet que la ville éclairée.

Comme beaucoup de visiteurs, nous nous sommes pris au piège de l’immense centre commercial placé au pied de la tour. Une fois notre repas prit (dans un excellent petit restaurant de Gyozas) et un tour de shopping dans la NHK shop (chaine de télévision japonaise), nous avons poursuivi notre journée en direction du temple Senzo-Ji.

.

– Le temple Senzo-ji et son quartier –

Ce n’était que notre première journée au Japon et pourtant elle fût exceptionnelle ! Nous avons eu une chance incroyable en arrivant à Senzo-Ji, car le temple organisait un Matsuri d’Automne ! (Festival). Danse traditionnelle du Dragon, char de Geishas, musique, vente de produits locaux…et le tout dans le cadre sublime du temple. Senzo-Ji est l’un des plus beau temple que j’ai eu l’occasion de visiter au Japon. Ses lanternes géantes, son atmosphère si particulière en plein cœur de Tokyo…ce mélange de tradition et de modernité en fait tout son charme.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji4

Ce que nous ne savions pas encore à ce moment là de notre séjour, c’est qu’à chaque visite de temple nous avons été accueillis par un événement hors du commun : mariage, festival, manifestation…Force de constater qu’il y a quelque chose de fort dans le spirituel Japonais, nous nous sommes fait une priorité de prier dans chaque temple croisé au cours de nos 6 semaines au Japon !

La journée s’est ensuite poursuivie avec une très agréable promenade entre les magasins de l’omotesando de Senzo-Ji, et jusqu’aux rues d’Asakusa. C’est par hasard que nous avons mit les pieds pour la première fois (et très loin d’être la dernière!) dans un magasin Don Quichote. Sérieusement, je ne connais pas de meilleur magasin au monde que les Don Quichote ! Peu importe ce que tu cherches, tu le trouveras là bas ! Le plus fou de tous ceux que j’ai pu visiter est malgré tout de loin celui d’Osaka qui possède sa propre grande roue. Quand je vous disais que c’est le meilleur magasin du monde.

valise volante asakusa tokyo sky tree et senzo ji3

Le quartier d’Asakusa regorge de bars, de boutiques, de restaurants et de cafés qui en font aussi un super lieux pour sortir et flâner.

En bref, une journée à Asakusa c’est :

  • Une entrée à la Tokyo skytree un peu trop élevée en prix,
  • la magie indescriptible du temple Senzo-ji et le plaisir de la découverte de tous ses petits magasins traditionnels de l’omotesando (allée principale menant jusqu’au temple),
  • Des heures de lèche-vitrine, juste pour le plaisir de découvrir des objets improbables à don Quichote.


Plus de news et de voyages SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

onepicetokyotower

Le parc Tokyo One Piece Tower

Revenons un peu sur le pays du Soleil levant et sur les plaisirs si riches et variés que peuvent nous offrir la capitale nippone. Dans cet article je vais m’adresser aux fans, aux groupies, aux otakus, aux passionnés de mangas et plus précisément de la création mondialement connue de Eiichiro Oda : One Piece.


One Piece, c’est tout de même un incroyable succès tout autour du monde depuis des dizaines d’années. J’étais adolescente lorsque j’ai débuté la lecture de ce manga qui vivait alors ses premières heures sur le territoire français.
One piece déjà c’est quoi ? C’est un manga, ou plus simplement une bande dessinée japonaise. L’Histoire nous raconte les aventures d’un jeune homme qui rêve de devenir Roi des Pirates, pour cela il vivra des TONNES d’aventures avec ses nakama (compagnons).

Ce manga a atteint un niveau de popularité jamais égalé au Japon, ni dans le reste du monde. Il existe depuis plus de 20 ans au Japon et l’auteur lui prévoit encore de belles années d’aventures. Qui dit Manga ultra populaire, dit produits dérivés, films et même une réplique du bateau pirate à taille réelle à visiter dans le port de Nagoya. Mais là, la Tokyo Tower a fait très fort, très très fort.
La Tokyo Tower est déjà en soit un site majeur de la ville et symbole pour tous les Japonais. vous saviez qu’elle a été inspirée de la Tour Eiffel ? A cela près qu’elle tourne autour du chiffre 3 : 333 mètres de haut, 3 étages etcetc…

DSCF9104

C’est à l’intérieur de cette incroyable tour que l’on trouve le parc d’attractions le plus Otaku du monde : le parc d’attractions One Piece !

Etant moi même une grande fan, il était évident qu’une journée était bloquée dans mon agenda pour aller visiter ce parc.

– Comment est le parc One Piece de Tokyo ? –

Le parc est en réalité un étage entier de la Tokyo Tower dédié au thème One Piece. Sur tout cet espace sont réparties de petites attractions rapides qui vous mettent en scène aux côté de vos héros favoris. Ainsi on retrouve Zoro pour un combat épique à l’épée, Nami pour une session de mini jeux de casino, Chopper nous fait visiter le Thousand Sunny, Robin vous envoie à la chasse aux symboles dans tout le bâtiment équipé d’un escargophone et on peut déguster des hot dogs au café de Franky…
En réalité toutes ces petites attractions sont bien amusantes mais on en fait vite le tour. Une demie journée devrait suffire à faire le tour du parc.

DSCF9079

DSCF9059

La VRAIE attraction majeure, c’est le live ! Au Japon, les lives sont très populaires : ce sont des comédies musicales reprenant les héros d’un manga mais joué par de vrais acteurs. Et ce live, il dépote ! Les acteurs sont très dynamiques, il y a beaucoup de joie de vivre dans tout ce fatras de coups de pieds et de poings mêlés aux couleurs criardes des tenues des personnages. Les japonais étaient fous (nous aussi !). D’autant plus que les acteurs sont disponibles avant et après le live pour des séances photos et dédicaces. Qui a envie de poser à côté de Luffy en montrant les poings ? Ou vous préférez faire un câlin à Nami ?

.
La cerise sur le gâteau, c’était le défilé de Cosplay. Malheureusement il n’y en a pas tous les jours, seulement le week-end. Le parc fait très fort, car il arrive à animer ses couloirs en organisant des concours de cosplay gratuits tous les week-end. Ce sont donc des japonais fans du manga qui se réunissent chaque semaine au parc, déguisés en leur personnage favoris. Ainsi, on croise trois fois Boa Hancock, une dizaine de Luffy et plusieurs agents de la Marine dans les files d’attente des attractions. Vous pouvez aussi voter pour votre Cosplayeur préféré !

DSCF9024

Je n’ai pas eu l’occasion de tester les restaurants. Hormis le snack bar de Franky, où un friand à la viande n’aura sû me sustenter pour l’après-midi. Il existe pourtant un grand restaurant de service à table à l’entrée du parc (près des caisses) où des plats mis en scène sur la thèmatique de One Piece sont proposés. Avoir une purée en forme de chapeau de paille pour 15€, c’était pas dans mon budget. J’ai donc passé mon chemin.

– Mon avis sur le Tokyo One Piece Tower –

Si tu es fan tu en pleureras de bonheur, si tu es néophyte passe ton chemin. Cependant n’hésites pas à visiter la Tokyo Tower, de jour comme de nuit elle est superbe. J’ai aussi beaucoup aimé son centre commercial qui se trouve à l’intérieur de la Tour avec plusieurs boutiques de grandes marques japonaises et une boutique de la chaine de télé NHK.

Un bon plan si tu es fauché ou que tu n’as pas le temps de visiter le parc : il existe une boutique officielle One Piece à Shibuya, et c’est déjà une petite attraction en soi !

DSCF9099


Plus de news et de témoignages de voyageurs SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !

@home

Les cafés à thème de Tokyo : le Maid Café

Je ne pouvais pas passer à côté des cafés à thème en passant une semaine sur Tokyo. Mon choix s’est porté sur deux cafés thèmatiques : le Maid café et le Owl Café. Dans cet article je vous parlerai tout d’abord de mon expérience dans un Maid Café. Cela faisait définitivement partie de ma « to do list » de Tokyo, un moment très amusant !


– C’est quoi un Maid Café ? –

Le Maid café est un café à thème où vous vous faites servir par des jeunes femmes en tenue de « servante ». Je pense que c’est un type de café suffisamment connu pour que je n’ai pas à préciser qu’il n’y a rien de sexuel dedans ! L’expérience se fait dans un esprit très « Kawaii », « mignon », et du début à la fin c’est le mot que j’aurais utilisé le plus souvent pendant l’heure où j’y ai été servie.

Il existe aussi des variantes comme les « Butler Cafés », plus secrets, où ce sont de beaux jeunes hommes qui vous servent, ou encore des Maid cafés Gothique, Alice in wonderland, monstres et d’autres thèmes fantaisistes.

– Quel Maid café choisir ? –

Pour commencer, il faut sélectionner un maid café qui vous convient. Attention, évitez les rabatteurs que vous trouverez en ville, même si la plupart méritent notre confiance, certains cafés appartiennent à des groupes mafieux et vous pouvez facilement vous faire dépouiller en un rien de temps si vous ne faite pas attention.

J’ai choisi un Maid café dans le quartier Otaku de Akihabara, particulièrement connu pour ses cafés à thème. Le @ Home café est l’un des plus connu de Tokyo, l’autre plus populaire est le Maid Dreamin, ils possèdent tous deux plusieurs cafés dans Tokyo et leurs serveuses sont tellement connues qu’elles passent même à la télévision japonaise !

Pour ma part j’ai opté pour le @ Home Café, pourquoi ? les tenues des Maid ! Choix purement superficiel !

Source : maiddreamin

– Comment ça marche un maid café ? –

Le @ home café s’étale sur plusieurs étages, le RDC se compose d’un hall tout kawaii décoré de rose et de jaune pâle avec plusieurs photos de Maid accrochées au mur ainsi que le menu du café. En fait, il n’y a pas un café mais 3, un par étage. On entre dans l’ascenceur, choisi son étage (il n’y a aucune différence de cadre ou de menus selon les étages, seules les Maid seront différentes), puis arrivé à son étage on attend sagement qu’une Maid vienne nous chercher.

La première Maid qui vous accueille ne sera pas celle qui vous servira. A l’accueil, elle vous fera lire le règlement du café (qui précise bien qu’il n’est pas autorisé de toucher ou de prendre en photo les maid) qu’il faut accepter. Puis vous serez mené à votre table où vous choisirez votre boisson et…votre maid !

La première servante de l’accueil vous propose sur un tableau une sélection de photos polaroïd des Maid disponibles. Par la suite, ça sera elle qui vous servira votre boisson, vous proposera un petit jeu, puis avec qui vous prendrez une photo souvenir. Ma photo souvenir a été faite avec un accessoire type Halloween, car nous étions à une semaine de la fête !

Je pense que pour les touristes étrangers le « jeu » se limite à une petite chanson ou à un shifumi (pierre papier ciseaux), d’autres clients japonais avaient droit à des jeux plus complexes qui nécessitaient plus d’explications (et les Maid parlent très peu Anglais L ). Tout en sachant que ces prestations coûtent aussi plus cher !

Sachez qu’il existe plusieurs catégories de prestations : du simple verre au plat complet, comprenant une durée plus ou moins longue de jeu avec la Maid. J’ai pu constater dans le café que certains Salarymen venaient se détendre au café en jouant à des jeux de société avec les Maid. Encore une preuve que la société Japonaise n’est pas très douée dans les interactions sociales et préfère payer les services d’une personne pour se distraire (ici en tout bien tout honneur).

maidathomecafévalisevolanteparnasei1

Pour 1 heure dans le café, un verre et une photo souvenir, vous en aurez pour environ 1 500 à 2 000 yens. Il y a un droit d’entrée à payer en plus de la boisson. Ensuite, selon ce que vous choisissez sur le menu les prix peuvent vite grimper. Selon moi, les plats servis se limitent à de la junk food décorée de façon mignonne et ne peuvent s’associer à un vrai bon repas. Il est vraiment préférable de se limiter à une boisson et profiter de l’expérience !

A la fin du service, votre Maid vous remettra une carte de fidélité où elle y inscrira votre nom. Pour les femmes la carte « princess » rose, et pour les hommes la carte « master » dorée – C’est d’ailleurs par ce surnom que votre Maid vous appellera pendant tout le service. Je suppose que cette carte permet des réductions ou cadeaux après plusieurs utilisations, mais je ne serai pas restée assez longtemps à Tokyo pour le vérifier.

– Mon avis sur le @ Home Café –

J’ai beaucoup aimé l’expérience, malgré le fait qu’aucune Maid ne parlait  un minimum d’Anglais. En vérité, dans l’équipe se trouvait une Maid étrangère qui faisait la traduction pour ses collègues et s’occupait des touristes étrangers. Disons que ce n’est pas de sa faute, mais si je vais dans un Maid café c’est pour aller au bout du délire « japonaise toute mignonne », donc se faire accueillir par une européenne qui dépasse de loin toutes ses collègues en taille et qui n’a rien du type « kawaii » ça casse un peu l’ambiance qu’on vient rechercher.
Ceci dit, la Maid que j’avais choisi était vraiment adorable. Très patiente et aimable, et faisait des efforts pour dire quelques mots en Anglais. Elle m’a dessiné un chat dans mon Thé latté au Matcha en chantant une petite chanson, puis m’a proposé plusieurs poses pour la photo finale.

Je peux comprendre que ce type de café puisse mettre mal à l’aise certaines personnes à cause du côté « soumission ». Je pense qu’il faut mettre ça de côté et vraiment s’y rendre dans l’idée de rentrer dans un « univers kawaii », comme on pourrait passer une journée à Disneyland.

Pour ma part, j’y retournerai avec plaisir ! Mais je pense la prochaine fois tenter un Maid café sur le thème gothique 🙂

maidathomecafévalisevolanteparnasei


Plus de news et de Voyages au Japon SUR LE FACEBOOK,TWITTER ET INSTAGRAM DE VALISE VOLANTE !